Actualités sur nos produits Choix et pose de son bardage bois

Le bardage bois est une structure naturelle destinée à recouvrir l’extérieur de votre bâtiment ou maison, il présente de nombreux avantages tant économiques que financiers pour vos constructions.

En effet, c’est un matériau renouvelable à faible impact carbone dès lors que le bois qui le compose est issu de filières responsables. Chez Savare, les bois que nous utilisons proviennent exclusivement de fournisseurs français et européens avec lesquels nous avons établi une véritable traçabilité (origines, parcelles, certifications…), les labels PEFC ou FSC qui leur sont systématiquement apposés sont preuves d’une gestion durable des forêts.

Par ailleurs, le bardage bois est un choix constructif très compétitif, en étant couvert par un DTU (Documents Techniques Unifiés), il ne nécessite pas de recourir à des ATEX (Appréciation Technique d’Expérimentation) ou des démonstrations quelconques pour justifier de son utilité.

Si l’aspect écologique et financier font parties intégrantes de ses avantages, vous saurez que le bardage bois est également un matériau qui dure dans le temps et qui laisse place à de nombreuses possibilités en matière d’esthétique et de pose.

Mais de quoi sont composés les bardages bois chez Savare ? Ou encore, quels éléments sont à prendre en compte pour définir le type de bardage le plus apte à répondre à vos contraintes ?

Dans cet article nous vous donnons les clés pour orienter vos réflexions et vous éclairer sur le sujet.

Quels composants pour mon bardage bois Savare ?

Chez Savare, nos bardages bois obéissent à un processus de fabrication industriel, ce sont des parements ventilés assurant une protection et une isolation solide à votre construction contre tous aléas extérieurs. Leur conception est le résultat de l’assemblage de plusieurs composants :

Les éléments

La base de nos bardages est un réseau de tasseaux, c’est-à-dire d’un ensemble de plusieurs pièces de bois destinées à soutenir le sous-ensemble formé. Il peut être double ou simple selon le sens de pose (vertical ou horizontal). Ce réseau, est directement fixé sur l’ossature.

Entre les tasseaux et l’ossature est également placé un voile de contreventement. Le bardage et le réseau de tasseaux associé à un MOB ou FOB  forment un complexe structurel stable.

En complément, un pare pluie vient se positionner entre le réseau de tasseaux et le voile de contreventement rendant le complexe parfaitement étanche aux intempéries et à l’humidité.

Bon à savoir : L’épaisseur des lames composant votre bardage est de 20mm au minimum jusqu’à 40mm selon l’aspect architectural que vous aurez décidé de donner à votre projet.

 

Les essences de bois

Si les composants de nos bardages bois ne sont pas choisis au hasard, il en va de même pour l’essence de bois puisque chacune d’entre elles à des propriétés qui leur sont propres.

En règle générale, le choix de l’essence répond à 3 critères sur lesquels sont portés une attention particulière à savoir, la durabilité naturelle de l’essence, sa stabilité dans le temps, et son origine géographique.

Plus en détails, les bois les plus populaires dans la confection d'un bardage sont des bois de classe 3 comme le Douglas. Le Douglas possède la propriété d’être naturellement résistant pour cette classe d’emploi et ne demande aucun traitement particulier au cours du temps.

Il est aussi courant d’utiliser de l’Épicéa. L’avantage de ce bois réside dans sa maniabilité, son utilisation est facile mais nécessite tout de même l’application d’un produit de traitement.

Parmi les essences, d’autres sont plus rarement utilisées comme le Châtaignier, le Pin sylvestre ou encore le Cèdre.

Pour en apprendre plus sur les classes de bois cliquez-ici

 

Choisir le type de son bardage

Dans nos ateliers, ce n’est pas parce que chacun de nos bardages est composé d’un ensemble d’éléments commun vous assurant une protection de haute qualité pour vos bâtiments que leur typologie est identique.

En effet, les finitions de nos bardages en atelier se plient à vos choix en matière d’exploitation de votre bâtiment, c’est-à-dire au degré d’entretien que vous aurez décidé de lui donner.

Les bardages sans finitions 

Si vous souhaitez ne pas avoir à entretenir la strate extérieure de votre bâtiment, vous avez tout intérêt à opter pour un bardage sans finitions.

Dans cette catégorie vous retrouverez le bardage en bois naturel, l’essence de bois le constituant est invariablement de classe 3 (comme le Douglas) et ne demande donc aucun produit de traitement sur la durée.

Également, seront à votre disposition des bardages préalablement traités. Les techniques sont nombreuses, traitement à l’alcool, traitement thermique, bois brûlé ou thermo chauffé….  

Ces possibilités donnent généralement un aspect architectural brut et fort à votre construction, c’est un parti pris qui a l’avantage de ne nécessiter aucun traitement ou un entretien sur la durée.

Les bardages avec finitions 

Dans le choix d’un bardage avec finitions, vous aurez la possibilité de choisir un bardage protégé dit « peint » vous permettant de jongler avec la colorimétrie de votre projet. Il vous sera nécessaire dans cette perspective d’apposer une couche de traitement en moyenne tous les 10 ans.

Vous pourrez aussi adopter un bardage saturé celui-ci soulignera d’un point de vue visuel les traits du bois et donnera un effet chaleureux à votre bâti. Pour maintenir la qualité de cette finition vous devrez cependant apposer une nouvelle couche de lasure tous les 2 à 3 ans.

De la fabrication industrielle à la pose

Maintenant que vous savez de quoi sont composés nos bardages, découvrez les étapes de fabrication jusqu’à la pose de votre bardage bois.

Chez Savare, la pose de nos bardages se fait en atelier. La réalisation d’un bardage bois est donc d’abord faite en usine sous forme de sous-ensembles qui viendront s’assembler directement sur chantier.

Plus en détails, la première étape consiste à positionner les tasseaux et le pare pluie afin de créer le sous-ensemble. Sur celui-ci est ensuite posé un profil d’encadrement, c’est-à-dire des pièces en aluminium ou en acier venant encadrer le bardage.

Lorsque que ces deux premières étapes sont effectuées, seront disposées les lames de bardages sur le réseau de tasseaux, fixées via des fixations visibles ou invisibles selon vos souhaits.

Une fois cet assemblage en usine terminé, la FOB (Façade à Ossature Bois) ou le MOB (Mur à Ossature Bois) sera livré sur chantier et assemblé puis bénéficiera des derniers ajustements (repositionnement d’une lame, réalisation des joints de pare pluie…).

 

Une chose est sûre : avec Savare vous bénéficierez d’un accompagnement et de conseils quant à la réalisation de votre bâti. Contactez-nous afin que nous puissions réaliser ensemble un projet constructif bas carbone orienté vers les défis structurels de demain.